Chapitre 2 – The Dynasty

En fait la suite se passe comme ça : aux US, enfin à New York, c’est de la folie. Les soirées underground, les battles de danse et de DJ, la Zulu Nation, les graffitis… Tous, TOUS ces piliers font du hip-hop un mouvement de la rue. Confirmé, ancré. Forever and ever ever. evervevereverr. Sorry c’est mon côté DJ qui s’emballe (gennnnnre). Mais comme je t’ai dis que mon focus premier c’est notre cher et beau pays…

Back to France – Ça y est donc, on y est ! Début des années 80, le hip-hop s’installe en France. Les baggies, les casquettes, les tables de mixage, les “vandal” et les fous danseurs commencent à envahir les soirées, les rues et nos cités 😀

Et TF1, aussi fou que Phil Barney, est précurseur dans le domaine : en 1984 la chaîne la moins probable lance l’émission H.I.P.H.O.P., première émission 100% hip-hop au monde Maggle ! Ils ont senti la puissance, que veux-tu ! Et pour la petite histoire, le nom de l’émission se prononce achipéachopé… Il m’a fallu du temps avant de comprendre que c’était pour “h.i.p.h.o.p.”…

Ça fera de Sydney le premier présentateur noir en France. On a pas dit que le hip-hop c’est le progrès !? Il danse, rappe et mixe pendant l’émission. Faut voir les petits qui font les battles, c’est trop chou ! Il y a quelques images sur youtube mais je vais essayer de récup’ les archives et j’te tiens au courant ! En attendant :

Bon, donc y a l’émission qui fait super plaisir, youhou le hip-hop est médiatisé, on le prend au sérieux et tout. Sauf que, au bout d’un an, achipéachopé n’est plus. Et là ? Là, c’est le drame !

Tu te doutes bien qu’à cette époque (et toujours aujourd’hui), c’était pas donné à tout le monde d’aller à NY, trainer avec les pionniers du mouv’ dans le Bronx et revenir avec des vinyles et de l’inspi plein la tête.

Mais heureusement, Dieu créa Dee Nasty. On le présente plus, si ? Ô Dee Nasty, notre pionnier, importateur (et pas imposteur hein), pape, maître du hip-hop et même ambassadeur de la Zulu Nation en France – ça sonne comme de l’idolâtrie là un peu, non ? Wallay c’est pas le cas ! Mais j’le kiffe de ouf. Et la Zulu Nation c’est une autre histoire encore, on y viendra 😉

Donc, je disais. Dee Nasty, à qui on doit beaucoup, est initialement DJ. Il fait des allers retours entre Paname et New York City et ramène tous les concepts de graffiti, nouveaux pas de danse, scratch. Il nous ramène des cassettes et des vidéos quoi. Certes, il est pionnier du mouvement depuis le touuuuut début. Mais c’que j’veux dire c‘est que l’évolution du mouvement, le fait qu’on ait pu continuer à suivre #TheMouvement outre atlantique, c’est grâce à lui. Il crée même son émission radio DeeNastyle avec Lionel D, the first French rapper ever, everevereverr – LoL – et il sort son album : Paname City Rappin’. Alors oui, c’est pratiquement que des instru. Ça peut ne pas plaire à tout le monde mais moi j’adore. Ça nous fait revenir à l’essentiel, quand le seul but c’était de s’amuser, de kiffer la vibe quoi ! Et en plus on entend l’influence d’Afrika Bambaataa. Miam.

Bref, Dee Nasty importe les US chez nous. DJ. Samples. Vinyles. Ambiance ! Je t’ai déjà dis que le DJing c’était le premier pilier, non ? Avec la danse.

Mi 1980’s, y a plus d’émissions, y a pas forcément de véritable club hip-hop et les mordus comme moi, ne savent pas où s’exprimer hiphopement, alors on fait quoi ? Hein ? On va squatter le terrain vague de La Chapelle ! Crois le ou pas, mais si j’avais pu poser ma tente là bas, jour et nuit, je l’aurais fait. Sauf que, bah j’étais pas née hein.

Et de qui vient cette géniale idée ? De Tonton Dee Nasty ! Le terrain vague de La Chapelle c’était la Mecque du hip-hop en France, voir en Europe. Y avait les graffeurs (Bando <3), les danseurs et Dee Nasty, entre autres, qui mixait pour l’ambiance. Aaah #DeeNasty.

J’imagine que y a trop d’choses qui sont pas familières pour toi, pas vrai ? Alors essayons avec ça : NTM. Tu savais que JoeyStarr était danseur avant de “benz benz benz” ? Et les Svinkels, ça te parle ? Le rap est là Maggle, il arrive ! Il s’échauffe au terrain vague, encore un peu.

Tu l’auras compris, La Chapelle marque l’avènement du mouvement en France. La mèche est allumée, prête à exploser (#lol)

A suivre.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s