Chapitre 1 – The Message

↑ Where it all started in France ↓

Si j’te dis Phil Barney tu me dis “whaaat?”… Mais si rappelle toi, “avoir un seul enfant de toi, ça fait longtemps que j’attendaaiiis.”

C’est bon ça t’revient ? Oui, je sais bien que c’est pas du rap mais figure toi que c’est lui, ce chanteur qu’on a jamais mis dans nos oreilles, qui fait découvrir Sugar Hill Gang en France. Quoi, ça aussi tu connais pas ??

I said a hip hop the hippie the hippie/To the hip hip hop and you don’t stop/The rock it to the bang bang boogie/Say up jump the boogie to the rhythm of the boogie, the beat/Now what you hear is not a test, I’m rapping to the beat… Woooooo désolée dès que je mets ce son je ne m’arrête plus ! – là si tu me voyais j’ai la tête qui bouge avec le rythme et le sourire jusqu’aux oreilles. Le titre en dit long : Rapper’s Delight. Et ça dure 15 minutes. Imagine. Imagine ! Attends je me calme un peu…

Voilà, le hip-hop, donc, arrive fin 1979 en France, grâce à un chanteur de variété. Sans savoir qu’il importait toute une culture derrière. Merci Phil (tahia Djazaïr !) LoL

Et puis en 1981, y a un duo du nom de Chagrin d’Amour – ça commence bien – qui s’lance dans le “rap” avec Chacun Fait C’qu’il Lui Plait. Je mets les guillemets parce que bon, y en a dès qu’ils chantent en rythme ils se permettent d’appeler ça du rap. Mais bon. Bien que ça part d’une bonne intention, c’est pas ça qui va toucher nos banlieues. Sur le moment.

Mais grâce à Sugar Hill Gang et Grandmaster Flash & The Furious Five, #TheHiphopMovement commence à s’installer. Alors une chose à savoir quand même. Là on parle de rap. Mais l‘essence même du hip-hop c’est pas ça, Maggle. Le mouvement il commence avec le DJing. Et la danse. Si t’as écouté Rapper’s Delight et The Message, t’es d’accord que l‘instru occupe une énorme place et que ça sonne encore un peu funk comparé à ce qu’on a aujourd’hui (petit poke à Je Danse Le Mia ;). Bah devine quoi… C’est du hip-hop quand même ! Mais le son The Message est encore plus marquant dans l’évolution du mouvement et sa place aujourd’hui parce que c’est c’qui va faire qu’on le rattache, et plus particulièrement via le rap, à une cause sociale. The Message, c’est la naissance du rap conscient. Si on veut catégoriser. Et le beat est fait pour faire danser dans les clubs underground de l’époque.

Alors, tu suis ? Bon j’te laisse relire et écouter les sons dont j’te parle pour qu’tu t’enjailles avec moi #tahu. Et on parle de la suite dans l’prochain article.

Bon kiff #Maggle.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s